FER  DE  BOIS

Elisabeth Colombo


LE BOIS EST UN ETRE VIVANT, A PORTEE DE CREATION !
Le bois est un être vivant. Vie de branche, vie de tronc, vie d'arbre.
Parfois arbre remarquable. Parfois arbre simple
La vie, le temps, le vent, la terre, les hommes lui donnent ses courbures, ses couleurs, ses dessins, son âme.
La mort, le temps, le vent, la terre, les hommes le cassent, le coupent, l'usinent pour en faire des bois sans vie, sans âme.
Et la lente dérive commence.
Dérive d'un bois cassé, de torrent en rivière, pour finir sur la berge d'un lac ou sur une plage.
Bois usé, blanchi, rompu, vidé de son essence mais repos pour l'oiseau.
Au détour d’une forêt, d'une plage, d'une berge, il y a de véritables trésors...
Le bois flotté n'a pas fini de nous étonner. Au hasard d'une promenade sur le sable, qui n'a pas glissé dans ses poches un coquillage, un galet ou un morceau de verre dépoli à la forme étrange ?
Parmi cette fascinante tribu de " naufragés ", le bois a une saveur toute particulière. Sous sa patine marine se cachent des origines multiples, parfois lointaines, et autant d'histoires : racines et branchages voyageurs, débris de bateaux naufragés, mystérieux vestiges peints ou calligraphiés…
Choisi pour ses couleurs, et, bien sûr, sa forme, le bois nécessite un brin de préparation avant de laisser libre cours à notre imagination créative.
Son esthétique, sculptée par le temps et les éléments naturels lui donne ce caractère mystérieux, cet air "brut de nature".
La nature ne s'adapte plus ici à l'homme ; c'est l'artiste qui se plie aux exigences parfois contraignantes du bois ramassé ici et là, lors de ballades durant lesquelles on ne sait ce que l'on va trouver. Ramasser du bois flotté c'est être au bord de la mer et sous un arbre à la fois.
De ce contraste est née l'idée, l'envie de "travailler" ce bois pour lui donner à nouveau sa juste valeur, le réinsérer dans le monde et dans notre quotidien, tout en le respectant.
C'est donc à partir de matériaux de récupération, sans clou ni vis, que les créations sont réalisées afin de conserver la rusticité de la matière première dans un geste d'humilité. 


This page was built with Mobirise